En 1h, j'ai sauvé 3 vies

Une collecte de sang a été organisée dans l'enceinte du lycée pour remplir les stocks critiquent de sang.

le Mardi 01 mars 2022

IMG-20220301-WA0007 IMG-20220301-WA0007  

 

Mardi après-midi, une quarantaine d'élèves, professeurs et personnels du Lycée Costa de Beauregard et de la Fondation du Bocage ont généreusement donné leur sang à l'EFS qui s'était installé pour l'occasion dans les locaux. Une première pour la moitié d'entre eux qui n'avaient pas encore l'âge ou pu passer le pas du don.

 

« Cette initiative se faisait déjà dans le passé avec des collègues partis à la retraite et pendant un temps personne n’avait pris la relève, explique Christophe Virard qui l'organise pour la 4e fois. J’avais très envie de la relancer pour sensibiliser les jeunes pour qu’ils donnent et qu’ils en parlent autour d’eux. Les besoins en sang sont constants et réguliers. Nous sommes tous concernés. »

 

Il faut dire que depuis le mois de février, c'est l'alerte générale : le stock, au niveau national, est descendu à quelque 72 000 poches, en dessous du seuil d’alarme, fixé à 75 000, pour une tendance « normale autour de 100 000 ». En cause, la vague Omicron qui a autant touché les donneurs que les personnels de collecte.

 

"Jusqu’ici, la région Auvergne-Rhône-Alpes était plutôt un modèle de don, avec des collectes excédentaires mais ces dernières semaines, la région a aussi été touchée par la baisse des dons", explique Cécile Ardilouze, porte-parole de l’EFS pour les deux Savoie.

 

IMG-20220301-WA0013 IMG-20220301-WA0013    IMG-20220301-WA0014 IMG-20220301-WA0014