Pourquoi l'internat?

Quelles sont les motivations qui poussent à faire ce choix?

le Mercredi 26 mai 2021

IMG_20200917_142813_1 IMG_20200917_142813_1  

 

Jadis considéré comme une punition et redouté par les enfants, l'internat est souvent considéré par les parents et les enfants, comme une solution alternative, voire un véritable élan vers la réussite scolaire et la socialisation. Raisons géographiques, meilleur cadre pour les études, apprentissage de la collectivité…

Devenir interne peut en effet être une bonne solution dans de nombreuses situations. Après tout, Harry Potter n’avait pas l’air si mal à Poudlard, si ?

Quelles sont les raisons qui nous poussent à envisager ce choix et est-ce une bonne option d’éducation ?

Optimiser ses trajets pour gagner en efficacité

En zone rurale ou à la montagne, l’éloignement d’un collège ou d’un lycée peut obliger un enfant et sa famille à envisager l’internat. Le pensionnat était la solution pour les enfants mis en difficulté scolaire par des allers-retours trop longs et fatiguants. Dans ce cas-là, l’enfant est conditionné : il sait qu’il va devoir quitter le nid familial et sans doute a-t-il déjà vu ses grands frères/ soeurs partir avant. La décision est donc souvent moins "difficile" à prendre, car il n’y a pas d’autres choix. Aujourd'hui, grâce au développement des transports publics et à la multiplicité d'établissements scolaires, l'éloignement n'est plus le critère principal des familles pour choisir cette option.

Des contextes familiaux parfois difficile

Dans d'autres cas, l'environnement familial n'est pas propice aux études et peut parfois même devenir néfaste pour l'enfant ou l'adolescent. L'éloignement provisoire peut être salutaire pour tous. Lorsque l'enfant devient adolescent, il supporte moins l'autorité parentale et les interdits. Il arrive que la rébellion soit si intense et les conflits si fréquents qu'ils abiment la relation et l'équilibre familial. Cela est d'autant plus vrai dans les familles monoparentales ou recomposées où la cohabitation avec des tiers, peut provoquer de fortes tensions. Pour d'autres, l'internat peut être une solution quand une famille traverse des périodes difficiles comme un chômage, un divorce, une maladie ou que les parents sont trop pris par leur travail. L'éloignement permet aux uns et aux autres de "souffler" un peu pour mieux apprécier les moments de retrouvaille. L'internat ne doit aucunement être considéré comme une sanction mais comme une alternative pour protéger un jeune qui a besoin de retrouver un cadre calme et sécurisant pour étudier.

L'argument principal mis en avant pour le choix de l'internat est la réussite scolaire de l'enfant.

Un cadre de vie structurant

L'argument principal mis en avant pour le choix de l'internat est la réussite scolaire de l'enfant. Les parents sont de plus en plus inquiets de l'avenir de leurs enfants. Les conditions de scolarisation, l'insécurité, les fréquentations douteuses peuvent être sources de difficultés sourdes mais réelles qui peuvent déconcentrer et démotiver les élèves. A la maison, il est bien trop tentant de s'écarter des devoirs : l'attrait des tentations extérieures, des sorties, l'omniprésence des réseaux sociaux, l'abus de l'usage du portable, d'Internet ou de jeux vidéos prennent trop de place dans la vie des jeunes. Les parents se trouvent parfois démunis et ont du mal à accompagner leurs enfants dans leur travail. Les règles de vie imposées à l'internat auront souvent moins de mal à être appliquées par les éducateurs qu'à la maison par des parents trop impliqués personnellement. Dans ces cas, l'internat peut paraitre comme une bonne solution. Si l'internat n'est pas une garderie ni un centre de rééducation, il bénéficie d'un encadrement qui permet d'accompagner de manière personnalisée les jeunes dans leur sociabilisation et leur scolarité. Permettre à son enfant de travailler dans de bonnes conditions peut leur donner une réelle motivation pour obtenir de bons résultats et les aider à s'intégrer davantage dans leur établissement.

Un environnement stimulant

L'internat ne coupe pas les élèves du monde, il donne un cadre aux élèves et les aide à trouver les limites à respecter pour vivre ensemble. Dans de nombreux cas, la raison de se tourner vers un internat est plutôt d'ordre psychlogique que scolaire. En étant pensionnaire, un élève va expérimenter l'apprentissage de la vie en groupe, l'autonomie, travailler sa confiance en lui et affûter son sens des valeurs. En effet, les élèves vont être responsabilisés en vivant en communauté. Ils devront apprendre à vivre ensemble au quotidien. . Cette expérience, comme le voyage ou les colonies de vacances poussent l'enfant à se prendre en charge plus rapidement, à mûrir et ainsi, à mieux affronter les difficultés de la vie, tout en se sociabilisant. De plus, de nombreux internats organisent des temps de fête (Noël, Chandeleur, Pâques...), des projets artistiques, culturels, sportifs afin de réunir les jeunes autour d'un but commun. Cela peut aussi permettre de déceler et d'encourager des talents particuliers chez certains d'entre eux !

Une décision de famille

Un dialogue franc et ouvert autour d'un conseil de famille, doit permettre de rassurer et de partager ensemble, les motivations de ce choix. L'enfant doit se sentir impliqué dans cette décision. Il faudra au préalable désamorcer les risques et les conséquences de cet éloignement pour que tout le monde puisse le vivre au mieux. Tout cela nécessite un dialogue et un accord entre tous, en prenant en compte le projet de l'Internat choisi, sa réputation, la rencontre avec l'équipe d'encadrement ...

 

 

Galette 14 Galette 14    20210204_210437 20210204_210437    Le Cadeau 4 Le Cadeau 4    20201006_200204 20201006_200204   

 

Le Lycée Costa de Beauregard, de la Fondation du Bocage est une Maison Don Bosco. A ce titre, les équipes éducatives sont formées à la pédagogie salésienne, une subtile articulation d'attention à la singularité de chaque jeune et d'ouverture sur la vie communautaire.

 

La fin de journée commence toujours par des études dirigées pour aider les jeunes à s'organiser dans leur temps de travail, les accompagner dans leurs devoirs et leur donner les moyens de favoriser les apprentissages. Après le travail, Don Bosco accordait une belle place au plaisir en éducation, par le jeu qui apporte la détente nécessaire et mobilise le corps et l’esprit. Tout ce qui peut créer ce milieu éducatif est convoqué : musique, théâtre, cinéma, sport, jeu, cuisine, arts plastiques, bricolage, soirées à thèmes ou débats, éducation au silence, sorties culturelles ou loisirs. Et tout cela est animé par des éducateurs qui font équipe avec les jeunes !

 

La pédagogie de Don Bosco croit en l’éducabilité des jeunes, elle les aime et apprécie ce qu’ils aiment. Elle est préventive parce qu’elle crée l’espérance à travers des projets mobilisateurs qui invitent à grandir, comme l'écriture d'un court-métrage pour participer au Festival International du clip video (Festiclip).

L'internat du lycée Costa de Beauregard dispose de 140 places avec des chambres de 1 à 4 lits et accueille des jeunes de 2 autres établissements Chambériens : Saint-Ambroise et Sainte-Geneviève.

 

 

20201006_200009 20201006_200009    20210119_202447 20210119_202447